Label BIO : tout ce qu’il faut savoir

Label BIO

 

Agriculture Biologique

L’agriculture biologique se veut être un moyen de production propre. Elle s’oppose à l’agriculture industrielle qui s’est répandue dans le monde occidentale depuis le début du 20 ème siècle.

Réglementation fruits et légumes

L’agriculture Biologique revendique le non-usage de produits chimiques de synthèse. Cependant, cela ne signifie pas que l’agriculture biologique n’utilise pas des fertilisants. Les fertilisants issus de l’agriculture biologiques sont naturels, la fiente de poules (issus d’élevages biologiques), les arrêtes de poisson… En plus, afin de ne pas fatiguer les sols, certains agriculteurs pratiquent aussi la rotation des cultures.

Les réglementations de l’agriculture biologique commencent dans les années 20, cependant, ce n’est que depuis 1972, que cette agriculture commence à être organisée. Lorsque l’on parle d’agriculture biologique, ou d’agriculture bio, on parle d’une agriculture certifiée. Aujourd’hui, il existe un grand nombre de labels différents. Bien entendu, il y a un label européen, mais à côté de ce label communautaire, il existe un grand nombre d’autres labels, avec des normes plus ou moins drastiques.

Les fruits et légumes portant la mention bio sont effectivement issus de l’agriculture biologique, cependant, cela ne signifie pas qu’ils soient produits en France. Cependant, s’ils sont labellisés Union Européennes, ils auront été produits au sein de l’union européenne.

Le label d’Agriculture Biologique est donné par une agence publique, sous réserve de la certification réalisée par un organisme privé ( SGS, Certis, Agrocert…).

Dans les produits alimentaires bio, la mention bio peut seulement signifier qu’une partie des intrants est issue de l’agriculture biologique (soupes, jus de fruits…). Le consommateur devra consulter l’étiquette pour en connaitre la proportion.

Réglementation animale

Une viande Bio proviendra d’animaux nourris exclusivement avec une alimentation naturelle, sans OGM, ni pesticides. Dans un bon nombre d’élevages bio, les animaux sont essentiellement nourris avec les récoltes provenant de leur ferme. Les animaux issus d’élevages bio ne consomment que des aliments bio, cependant, sous certaines conditions, la réglementation autorise que 5% de leur alimentation ne soit pas bio.

La traçabilité est au cœur de la réglementation de l’agriculture biologique, ainsi, que ce soit son alimentation, ou les soins qui lui auront été apportés, l’éleveur a pour obligation de permettre leur traçabilité. Chaque étape sera contrôlée par le certificateur.

En plus de l’alimentation des animaux, les élevages bio mettent l’accent sur l’espace octroyé aux animaux. Ainsi, l’élevage en batterie est totalement interdit dans les productions bio. Les animaux doivent être élevés en plein air.
La filière bio ne s’attarde pas uniquement sur les pesticides, mais elle prend aussi en compte le bien-être animal.

Pour consommer des produits issus de l’agriculture biologique, n’hésitez pas à vous rendre dans votre magasin bio.

 

Rendez-nous visite
2018-10-25T10:22:09+00:00

Laisser un commentaire