Fruits et légumes crus

Effet de mode ou tendance de fond, le crudivorisme consiste à réintégrer une alimentation crue jour après jour. Analyse des enjeux de ce régime et des aspects à prendre en compte pour bien l’appliquer.

Préserver les qualités nutritives

Le crudivorisme peut être défini par un régime alimentaire privilégiant une alimentation essentiellement crue. Par conséquent, un aliment cru n’a pas perdu ses nutriments essentiels lors de la cuisson, ce qui renforce ses bénéfices pour notre organisme. En effet, une alimentation crue regorge de minéraux de vitamines et d’oligo-éléments. L’alimentation crue est aussi connue sous le nom d’alimentation vivante, composé de végétaux comme les légumes, les fruits et les oléagineux. Le crudivorisme est un régime végétalien qui privilégie les aliments bruts parfaitement assimilables par l’organisme. Manger cru comporte un certain nombre de bénéfices pour la santé et permet de lutter contre les maladies cardiovasculaires, les maladies auto-immunes ou dégénératives.

Quels aliments manger crus ?

Il existe un grand nombre d’aliments qui n’exigent pas de cuisson pour être consommés. C’est le cas notamment des oléagineux (noix, amandes, noisettes, etc.), mais aussi des fruits et de certains légumes. Si la pomme de terre, le fenouil ou l’aubergine ne peuvent être mangés crus, des végétaux comme les carottes, les courgettes, le céleri, les épinards seront parfaitement adaptés. C’est le cas également du poireau, des brocolis, du chou fleur ou des petits pois. Toutes les crudités comme le concombre ou l’avocat participent pleinement au régime cru. Pour varier les plaisirs, il est possible de privilégier les légumes lactofermentés, ou de composer des salades à basses lentilles, de quinoa ou de pain de blé germés.

Les points de vigilance : irritation intestine , métabolisme, allergies

Même si le crudivorisme est un régime bénéfique à la santé, il demeure certains points de vigilance à observer. Notons tout d’abord que le crudivorisme n’est pas toujours aisé à pratiquer en société. Les repas sont diversifiés, mais peu adaptés à une personne malade ou une femme enceinte. La consommation d’une diète crue et végétalienne nécessitera une supplémentation rigoureuse en B12 et en zinc. Il est possible que ce régime induise une perte de poids importante, avec de rares conséquences sur les règles et la fertilité. Notons qu’une alimentation crue n’est pas adaptée aux personnes souffrant d’une porosité des intestins. Le crudivorisme devra être intégré progressivement pour ne pas entraîner une irritabilité intestinale, des diarrhées ou des ballonnements. Prenez garde également à certains aliments crus susceptibles d’être allergisants.

Le crudivorisme est un régime particulièrement intéressant pour prendre soin de sa santé et de sa vitalité. Pour autant, il devra être pratiqué sans extrême et en étant vigilant à la survenue de carences.

Découvrez nos produits locaux